Source: ExterneC'est un peu toujours comme ça dans les civettes. Avant de choisir, y rentrer, on se fait des plans sur la comète. On cadre un budget, on borne les choix. J'essaie. Je sais, je m'étais dit que, pour l'instant, je resterai sur du cubain. Récemment, j'ai trop été déçu par les non-cubains, tout terroir confondu.

Alors devant la cave, j'ai capté la gamme Don Tomas. Je sais; Don Tomas. Honduras. Déjà goûté, j'en suis revenu depuis longtemps. Mais bon. On ne se refait pas. On reste faible devant le cigare. On se demande si, quelque part dans cette gamme poubelle, il n'y aurait pas un module potable. Et puis il y a l’écho budget, c'est un petit prix, pas de risque d'avoir un ulcère si l'erreur survient. Alors j'ai craqué.

A cru, c'est plutôt bon signe. Cape douce, miel salé. Plutôt de bonne augure, je suis confiant. Au niveau construction, c'est good. Module bien tassé, le tirage est bon. L'allumage est net, comme la combustion. Au niveau construction, c'est bon, rien à redire. Les cendres tiennent bien, il présente bien dans l'ensemble.

C'est au niveau des saveurs que ça calme. Rien. J'exagère un peu. Du tabac avec quelques notes torréfiées. Rien de transcendant. Et d'une linéarité ennuyeuse. La linéarité ce n'est pas chiant si c'est les saveurs conviennent de bout en bout. Mais là ... C'est chiant. Oui : chiant. Alors qu'à l'oeil, il est en forme. Belle fumée, foyer droit, cendres compactes. Il a de l'allure, bon cepo, bonne taille, généreux au regard. Mais en bouche ... Il ne fait pas rêver. Il ne fait pas voyager, pas vibrer.


Un final non rassasiant, un foyer à l'arrêt au mi-purin. C'est la fin.

Mais pourquoi ai-je tenté encore le coup ? ... Je suis si faible face au cigare. Il avait une bonne bouille. Et puis ces caves qui ressemblent à des vitrines de maîtres chocolatiers me feront toujours fondre. Le cigare, quel qu'il soit, m'appelle. Car il me vend du rêve, il propose un voyage. Ensuite, le rendez-vous appartient à chacun de l'estimer. Un deuxième m'attend pour confirmer ou pas son tempérament. Mais c'est mal barré.