Imaginée par Nestor Plasencia, la gamme "Reserva Orgánica" est la première gamme de cigares au monde 100% biologique. De ce que j'ai compris, il s'agit de tabac d'origine cubaine qui est cultivé dans deux fermes organiques implantées dans la région d'Esteli, au Nicaragua. En raison de la faible superficie des parcelles de culture dites "bio", la production reste assez limitée et les feuilles utilisées pour la confection de ces puros sont âgées d'au moins trois ans. Voilà donc pour la petite présentation rapide de ce cigare 100% Nicaraguayen certifié 100% bio ; un argument marketing qui pourtant n'affole pas plus que ça mon "curiositomètre".

Outre ces informations, force est de constater que cette vitole a bonne gueule: cape lisse, bien tendue et aux allures quelque peu rustiques. S'agissant d'un produit "bio" les bagues font dans la simplicité, sans aucune fioriture. Mon premier constat est que j'ai beaucoup de mal à percevoir de quelconques senteurs émanant de ce cigare, comme s'il n'y en avait pas. Après un allumage des plus formels, les premières bouffées flirtent avec la sympathie ; des notes de poivre vert, de terre humide et de cacao amer qui s'avèrent être très agréables. Assez puissant sans être écrasant, ce cigare se montre très consistant au niveau des arômes qu'il propose.

La suite est tout autant charmante, sur fonds de notes de thym, de toast et de fruits secs. Une suite gourmande, parfois rassasiante mais pas trop. Bien que l'argument "bio" ne soit pas ce qui révolutionne cette vitole, je dois avouer qu'il s'agit malgré ça d'un bon cigare ; pas exceptionnel non plus, n'exagérons pas. Malheureusement, alors que le dernier acte débute sur des saveurs essentiellement herbacées, une amertume très prononcée se fait sentir, m'obligeant à l'abandonner en cours de route. Voilà pour ce qui est du cigare "bio" donc à vous de vous faire votre propre idée, mais cela vous coûtera 9.20 €.

IMG_2888