Suite à une récente visite de ravitaillement au "421", je suis tombé sur ce "Picadores", lequel n'avait encore jamais croisé ma route. Aimant bien la marque Por Larrañaga, malgré un catalogue restreint, il n'a pas fallu longtemps pour que je me laisse tenter par cet hermoso n°4. Arborant une bague où le rouge prédomine, différant ainsi de la traditionnelle bague dorée, il faut savoir qu'à l'origine ce cigare était destiné à être une production réservée aux Casa Del Habano et Habanos Specialist, pour finalement devenir une production régulière ; c'est à Éric que je dois ce complément d'informations. Et ne nous plaignons pas, pour une fois que Habanos S.A. sort un nouveau module chez une marque déjà peu fournie, plutôt que de retirer le peu de cigares qui composent son catalogue ... De retour chez moi, je ne tarde pas trop pour embraser cette jolie vitole, en omettant de satisfaire à mon sacro-saint rituel de "reniflage" !!! J'ai confondu vitesse et précipitation mais bon, en général, le cigare je le fume et je passe pas deux heures à le sentir donc ...

Por Larrañaga Picadores

Il distille d'agréables notes boisées ce petit, mais également végétales et minérales. La patte Por Larrañaga est bien présente, la puissance est belle et les arômes sont cohérents. Rien d'extraordinaire j'en conviens, mais plutôt que de promettre la lune, il se contente de faire son job de la plus simple et efficace des manières. La fumée est quant à elle assez ample, rendant chaque bouffée bien intense en bouche. Par la suite, il garde le cap en évoluant vers des saveurs plus torréfiées (café en grains) et animales (viande séchée), tout en se montrant plus corpulent. Le format robusto/hermoso n°4 n'est pas forcément mon favori, mais il faut reconnaître que quand on tombe sur un truc excellent, ça marque ; là c'est le cas. Devenant plus gras à l'entame du dernier tiers, se permettant même de faire preuve d'une certaine rondeur, la patte torréfiée se fait omniprésente, accompagnée de notes d'épices et de vieux tabac et ce, jusqu'au baisser de rideau. Très gourmand, d'un bon rapport qualité/prix (8 €), ce cigare trouve parfaitement sa place dans le catalogue Cubain où il n'a pas à rougir face à certaines têtes de liste, déjà bien installées depuis belle lurette.