Croiser pour la première fois la route du "No.77 Shark", s'apparente un peu à la rencontre du troisième type. Je ne fais pas allusion à la dégustation en elle-même (quoique), mais plutôt à la forme atypique de ce module: une "ogive" en guise de tête qui se transforme peu à peu, pour finalement évoluer vers un pied au format "box-pressed". C'est pas commun pour les gens comme moi, les novices, mais ce qui est sûr c'est que ça aguiche la curiosité. Drapé d'une cape bien rugueuse aux tons très sombres, maduro oscuro je dirais, ce cigare est un peu le fleuron de la gamme Añejo de chez Arturo Fuente. Composé des meilleures feuilles de tabac du Château de la Fuente, seule la feuille de cape Connecticut Broadleaf se démarque par le fait d'avoir mûri pendant cinq années en fûts de cognac. Quoi qu'il en soit, après ce bref "tour du propriétaire", il faut avouer que l'envie d'embraser la bête devient très vite insoutenable. C'est le moment rêvé pour profiter pleinement durant quelques minutes, des douces senteurs gourmandes (exclusivement pâtissières) qui émanent de notre magnifique "No.77 Shark".

Arturo Fuente Añejo - No

Minéral, très rond et suave dès le démarrage, ce somptueux cigare exulte de saveurs gourmandes telles que l'amande fraîche, l'herbe grasse et l'expresso. C'est puissant et complexe, mais attention, ça reste un costaud qui ne ménagera pas les estomacs vides. La petite touche bien personnelle de ce module, reste la pointe vanillée et crémeuse présente sur le bout de ma langue, après chaque bouffée. Le second tiers s'avère moins fougueux, plus posé je dirais, rythmé par de délicates notes chocolatées, vanillées, boisées et légèrement épicées. À ce stade c'est vraiment copieux, vraiment bien consistant, et ce n'est pas pour me déplaire. Dans son final, il devient foncièrement plus poivré, terreux et végétal, avec de somptueuses sensations onctueuses et grasses. C'est un cigare très abouti, vraiment bien rassasiant. Mais tout excellent soit-il, j'avoue lui préférer les cigares de la gamme "Fuente Fuente Opus X", simple question de goût au final. Cependant, pour un tarif de 21 €, je dois reconnaître que le plaisir est à la hauteur de son prix de vente.