FlordeSelva

En débarquant au Honduras, remontant la valée du rio Chamelecon vers la Cordillère de Celaque à la recherche de métaux précieux, les Espagnols rencontrèrent le tabac maya. Au Honduras, à Copan, cité phare du monde maya, trois siécles avant J.C., "Yum Kaax" dieu de la récolte, nous apporte en offrande le tabac. Aujourd'hui, Flor de Selva prepétue cet héritage en réalisant ses cigares.

Maya Selva qui a du sang maya dans les veines, crée la marque Flor de Selva en 1995 et fait découvrir le terroir du Honduras à la France où, à la différence de l'Allemagne, il était quasiment inconnu. Elle fait alors découvrir aux amateurs ses cigares dont le registre organoleptique semble alors à mi-chemin entre la suavité dominicaine et la puissance cubaine. Ils sont faciles à fumer, aromatiques sans être anesthésiants pour autant.

La marque ne représente que 3% de la fabrication du Honduras avec Flor de Selva à Danli où 3000 personnes sont employées. Un calcul statistique a d'ailleurs évalué qu'une feuille de tabac, avant que la boîte ne soit mise en vente, passait par 370 paires de main! Impossible de remplacer le toucher et l'oeil de ceux qui sélectionnent et mélangent les feuilles; leur rigueur nous assure la subtilité des assemblages. Moment magique où chaque module acquiert sa personnalité.