cu

Bien qu'on lui dispute quelquefois cet honneur, Cuba reste le producteur des cigares les plus riches du monde. Les experts s'entendent sur le fait que ce sont les terres de la Vuelta Abajo, sises au nord ouest de l'île de Cuba qui produisent des tabacs uniques. S'étalant autour de la ville de Pinar Del Rio, la Vuelta Abajo jouît d'une température, d'une hygrométrie et de sols qui permettent la culture de tabacs d'une richesse luxuriante et d'une belle intensité.

On s'accorde généralement à penser que l'histoire européenne du cigare a débuté avec l'arrivée de Christophe Colomb à Cuba en octobre 1492. De fait ce sont probablement les indigènes du Yucatan qui furent les premiers à cultiver le tabac au Mexique bien avant l'arrivée des conquistadores. Si Colomb ne fut pas lui-même amateur de vitoles, les navigateurs européens prirent rapidement goût aux cigares. La pratique gagna en popularité en Espagne et au Portugal, puis en France.

L'ambassadeur français à Lisbonne, Jean Nicot, non seulement vanta les vertus thérapeutiques du tabac, mais en plus il léga son nom à la fameuse plante. Durant les premières années de la conquête des Amériques, des tabacs seront découverts au Mexique, à Cuba et en Colombie. Puis d'autres variétés sont mises à jour au Brésil et au Pérou. Ce sont les plants du Pérou qui furent jugés les meilleurs et qui, transplantés notamment à Cuba, donnèrent des résultats époustouflants.

Quant à la fabrication des cigares, elle fut pendant longtemps sous le monopole de la couronne d'Espagne, en particulier dans les fabriques royales de Séville avant que Ferdinand II encourage dès 1825 la fabrication dans la colonie de Cuba. L'industrie du cigare cubain prend dès lors un essor foudroyant qui se poursuivra tout au long du 19ème siècle.  La révolution de 1959 aboutit à la création d'un monopole d'état: Tabacuba et de sa filiale commerciale Habanos SA. Aujourd'hui Habanos SA commercialise la totalité des marques cubaines dans le monde entier.

C'est en 1988 que "Habanos S.A." décide d'établir une pyramide des marques en fonction du prix, du volume de vente et de la notoriété de chacune de ses marques, c'est cette pyramide qui régit la politique commerciale de "Habanos S.A."

1280px-Pyramidemarquehabanos

Le présent article et ceux présentant les différentes marques de cigares composant ce terroir, prennent leur source sur les sites internet suivants: La Maison du Cigare, Lescigares.com, Lecigare.ch et Wikipédia