L'histoire de Cohiba a commencé lorsque Fidel Castro remarqua que l'un de ses gardes du corps appelé Bienvenido « Chicho » Perez fumait un cigare très bon et très aromatique. Quand Castro lui demanda de quelle marque provenait cette vitole, le garde du corps répondit qu'elle était roulée par un ami qui lui donnait certains de ces cigares.

L'homme en question était un rouleur de cigares appelé Eduardo Rivera et qui travaillait à l'usine de La Corona à La Havane. Castro engagea Rivera pour rouler des cigares pour sa propre consommation et le fit créer avec, cinq autres rouleurs dans une ancienne villa diplomatique de la banlieue de La Havane, ce que l'on appelait El Laguito (le petit lac en espagnol). Plus tard, cette usine devint la première à posséder une équipe entièrement composée de cigarières. La sécurité dans cette usine était très prise au sérieux, et seuls les travailleurs et des officiels du régime pouvaient pénétrer dans les zones les plus critiques de l'usine.

Ces cigares étaient réservés pour Fidel Castro ainsi que les personnages de haut rang du gouvernement cubain, et étaient souvent utilisés comme présents pour les dignitaires étrangers. De plus, étant donné les rumeurs de tentatives d'assassinat de Fidel Castro par la CIA, il n'est pas étonnant que Castro ait décidé de fumer uniquement des cigares produits dans des conditions extrêmement sûres, d'autant que l'un des moyens que la CIA envisageait pour éliminer Castro était, d'après certaines rumeurs, un "cigare explosif". On dit que Castro lui-même apprécie particulièrement les cigares longs et fins roulés pour lui, et qui a donné naissance au Lancero et au Corona Especial.

Castro décida de faire de ses cigares personnels une marque de cigares de luxe pour la consommation publique lors de la coupe du monde de football de 1982, en Espagne. Lors de son lancement à cette époque, la gamme était composée de trois modules : le Panatela, le Corona Especial et le Lancero. En 1989, trois modules supplémentaires furent mis sur le marché : le Robustos, l'Exquisitos et l'Espléndidos. Ce total de six modules est appelé la "Línea Clásica".

 

Cohiba-Company-Logo

 

En 1992, Habanos SA a lancé les premiers cigares de ce que la marque appelle la "Línea 1492", qui rend hommage à Christophe Colomb et à ses voyages en Amérique. Chaque cigare a reçu un le nom d'un siècle depuis la découverte des Amériques par Christophe Colomb. On avait ainsi au départ les Siglo I, Siglo II, Siglo III, Siglo IV et Siglo V puis un Siglo VI ajouté en 2002. Des rumeurs disent que la "Línea 1492" était à l'origine destinée à remplacer la gamme de la marque Davidoff qui venait de quitter Cuba pour la République dominicaine (chacun des cinq premiers Siglo correspondaient à une taille de la gamme Davidoff).

 

cohiba_linea_1492

 

À part la production habituelle, Habanos SA fabrique régulièrement des cigares en édition limitée, pour des événements comme le festival de La Havane qui se produit chaque année, ainsi que la version "Edición Limitada" de certains modules, alors enveloppés dans une cape de feuilles vieillies.

Depuis 2007, Habanos SA produit une nouvelle série de trois vitoles Cohiba enveloppées dans des feuilles maduros (feuilles obscures). Ces vitoles composent la gamme "Maduro 5".

 

cohiba_maduro_etykietka_duze

 

En avril 2010, la marque introduit sur le marché la gamme "Behike", les cigares cubains les plus exclusifs. Cette gamme présente trois nouvelles vitoles : le BHK 52, le BHK 54 et le BHK 56. Leur production est extrêmement limitée pour l'unique raison qu'elle incorpore dans son mélange et ce, pour la première fois, la feuille appelée "medio tiempo" qui garantit une saveur et des arômes exceptionnels.

 

130124_img_003A

 

Cohiba produit aussi deux cigarillos faits à la machine : le Mini et le Club.

Habanos SA a aussi utilisé le nom Cohiba pour d'autres produits que les cigares, en produisant des cigarettes Cohiba depuis 1987 et le Cognac Extra Cohiba depuis 1999.

À la fin de l'année 2014, Cohiba avait produit cinq "Edición Limitada" différentes : le Supremos en 2014, le Cohiba 1966 en 2011, le Pirámide lancé en 2001 puis fabriqué à nouveau en 2006, le Double Corona en 2003 et le Sublime en 2004.