936full-danny-trejo

Acteur fétiche de Robert Rodriguez, l'ami Danny ne se destinait pourtant pas à cette carrière d'acteur en raison d'un passé pour le moins tumultueux. Faut dire que dès son plus âge il se met à enchainer les délits dans les rues de la cité des Anges, allant même jusqu'à être condamné à onze ans de prison pour trafic de produits stupéfiants et cambriolages multiples. C'est à la prison d'État de San Quentin qu'il remporte plusieurs tournois de boxe, sport dont il avait un temps envisagé d'embrasser une carrière professionnelle jusqu'à ce que la justice le rattrape, tout en suivant un programme de réhabilitation afin de se débarrasser de son addiction aux drogues.

Sortant de prison en 1972, il vit de petits boulots pendant dix ans et participe à divers programmes de parrainage d'anciens drogués. L'année 1985 marque alors un tournant dans la vie du personnage: se trouvant à une réunion des cocaïnomanes anonymes, il fait la connaissance d'un jeune homme travaillant dans l'industrie du cinéma qui parvient à le faire engager comme figurant sur le tournage de "Runaway Train". Heureux hasard, le scénariste du film n'est autre qu'Edward Burke avec qui il a purgé une partie de sa peine à San Quentin. N'ayant pas oublié les talents de boxeur de Danny, il l'engage pour entrainer un des acteurs principaux du film en plus de son rôle de figurant.

Depuis il n'a cessé d'enchainer les seconds rôles et jouit d'une filmographie notable où il a pu donner la réplique à certains grands noms du cinéma. Parmi les longs-métrages célèbres où il est apparu, on peut citer "Desperado", "Heat", "Une Nuit en Enfer", "Les Ailes de l'Enfer", "Spy Kids", "Predators" et dernièrement il a tenu à deux reprises le rôle principal dans les films "Machete". Un acteur au charisme certain, qui ne crache pas sur un bon cigare visiblement.

maxresdefault